Archives pour la catégorie -Moscou-

La Place Rouge a mauvaise mine

31 janvier, 2011 | Catégorie: Moscou
La Place Rouge a mauvaise mine Je ne savais pas qu’on fabriquait les glaces comme ça.
1 commentaire

Un regard à la fenêtre

18 janvier, 2011 | Catégorie: Moscou

Pile ou face

24 octobre, 2008 | Catégorie: Moscou
Les deux côtés d’un grand centre commercial de luxe qui donne directement sur la Place Rouge.

Le bâtiment, les clientes…

1 commentaire

Des berlingots sur la Place Rouge

17 octobre, 2008 | Catégorie: Moscou
On en mangerait !
1 commentaire

Un coin bleu dans le ciel

10 octobre, 2008 | Catégorie: Moscou
Mon humeur était sombre.

Le ciel me le rendait bien.
Un coin bleu dans le ciel
1 commentaire

Descente au paradis

08 octobre, 2008 | Catégorie: Moscou
Descente au paradis Le métro de Moscou n’est pas ce qu’il y a de plus lumineux, mais par contre c’est l’un des plus somptueux (les stations, pas les rames). Des statues monumentales à la gloire du communisme, le tout agrémenté de charmantes demoiselles.
1 commentaire

Les amoureux de Moscou

11 septembre, 2008 | Catégorie: Moscou
En passant sur un petit pont, j’ai vu de drôles d’arbres.

En m’approchant, j’ai vu qu’ils étaient composés de cadenas avec des graffitis de couples qui doivent se promettre un amour éternel.

C’est original et écolo, ça n’abîme pas les vrais arbres autrefois tailladés au couteau.

3 commentaires

на здоровье / santé !

03 septembre, 2008 | Catégorie: Moscou
Dans la rue, près du coin où les jeunes mariés viennent se faire prendre en photo, on trouve les restes de toast portés au bonheur des nouveaux couples.
Et comme cela se passe à la russe, le verre jeté derrière l’épaule après avoir bu cul-sec, on trouve des verres brisés sur les trottoirs.
на здоровье / santé
2 commentaires

Aller Retour

31 août, 2008 | Catégorie: Moscou
Aller Retour Toujours peur de l’aller
Peur de n’avoir pas tout dit
De n’avoir pas tout fait
Peur de quitter, d’être lassé
D’avoir la poisse
Avion qui s’froisse,
c’est dur à ressasser
Fatalement il s’arrache
Une ligne veille sur ses soeurs dans ma main
Droite, aérienne
Elle insuffle aux autres l’art de ne pas se briser
Plus qu’à attendre, les jambes pliées
Dans une boite de sardine entassé
Ma peur me lâche
Elle amorce un peu le retour dès l’aller
Pas de commentaire